Plus d’infos sur le Master I Economie, Banque et finance internationale

Les deux premiers semestres centrés sur l’acquisition des connaissances fondamentales - tant conceptuelles que méthodologiques -, garantissent aux étudiants un recul et une maîtrise du champ disciplinaire et offrent également, par le choix d’options, des ouvertures sur les quatre spécialités proposées en deuxième année.

Premier semestre

UE 1.1 : Dynamique de l’économie mondiale (50h)

- Finance internationale (30h)

Fournir les principaux éléments d’analyse économique nécessaires à la compréhension des régimes de change et des crises de change contemporaines. Le cours aborde notamment, à la lumière des crises de change des années 90 et 2000, la question du choix du régime de change. Au terme de cet enseignement, les étudiants seront en mesure de comprendre les débats actuels sur les régimes de change.

- Mondialisation financière et réelle (20h)

Donner aux étudiants les principaux repères permettant de comprendre le mouvement de la mondialisation, tant dans sa dimension réelle que financière.

UE 1.2 : Banque et finance : analyse (70h)

- Économie bancaire (30h)

Application des principes de l’analyse économique à la compréhension de l’articulation d’ensemble du système financier, des mécanismes de fonctionnement des institutions bancaires et financières, de leur gestion des risques de bilan et de hors bilan, ainsi que de leur régulation par les autorités de supervision et de contrôle prudentiel. L’accent est mis sur une comparaison entre le système bancaire et financier des États-Unis et celui de l’Union européenne.

- Microéconomie des marchés financiers (20h)

Introduire la modélisation du risque en microéconomie et étudier le comportement d’un individu en situation d’incertitude.
Introduire la modélisation des asymétries d’information en microéconomie et familiariser les étudiants avec les inefficiences de marché et les problèmes d’incitation liés aux asymétries d’information.

- Économie et politique monétaire (20h)

Présenter les défis auxquels sont aujourd’hui confrontées les autorités monétaires, que ce soit par rapport à leur rôle ou par rapport à leur action, et les profondes mutations qu’a subie la politique monétaire ces vingt dernières années.

UE 1.3 : Langages et méthodes I (84h)

- Langue I (15h)

Les travaux dirigés en anglais permettront aux étudiants d’aborder les problèmes et enjeux contemporains des affaires internationales et des banques, que ce soit sur le plan économique, stratégique ou celui de la governance d’entreprises. Les enseignements seront centrés sur le développement des compétences linguistiques et inter-culturelles et l’apprentissage de la langue professionnelle et de la langue de spécialité, ceci à travers l’étude de documents authentiques écrits, sonores et audio-visuels.

- Systèmes d’information et bases de données (20h)

Les cours "bases de données et traitements statistiques" et les travaux dirigés qui lui sont associés ont pour objectif de former les étudiants à la maitrise de l’information économique par la connaissance des bases de données disponibles à la fois dans la sphère publique, mais également privée.

- Économétrie (29h)

Présenter l’estimation par MCO d’un modèle à plusieurs variables explicatives et fournir à l’étudiant les outils permettant de juger de la qualité de l’estimation et d’interpréter les résultats obtenus.

- Conférences de méthode I (20h)

Acquérir des méthodes de travail autonomes concernant la réalisation de documents de formes variées donnant lieu à une présentation orale. L’étudiant devra effectuer des travaux individuels et d’autres en groupe, il devra donc apprendre à gérer un travail d’équipe. La nature des travaux sera à la fois technique (recherche et mise en forme de données statistiques nationales et internationales à caractère économique et financier) et académique (explication analytique des mécanismes économiques et financiers). L’accent sera mis sur la recherche d’information afin d’autonomiser l’étudiant dans la réalisation de son mémoire au second semestre. L’étudiant devra acquérir des connaissances approfondies concernant le fonctionnement des marchés, des systèmes bancaires internationaux, du commerce international, de la macroéconomie internationale.

UE 1.4 : Enseignements de pré-spécialisation I (40h)

- Gestion des marchés de produits de base et négoce international (20h)

Préparer l’étudiant aux enseignements consacrés au trading de matières premières dans les masters 2 professionnels.

- Institutions et marchés financiers (20h)

Acquérir des connaissances générales sur les interactions existant entre marchés financiers au sens large et acteurs de la finance, qu’ils soient intervenants directs ou institutions nationales et internationales de régulation.

- Management financier (20h)

Ce cours d’introduction a pour objectif de présenter les problématiques liées aux décisions d’investissement et de financement en mettant l’accent sur la création de valeur et les méthodes de son évaluation.


Deuxième semestre

UE 2.1 : Dynamique de l’économie mondiale II (90h)

- Macroéconomie financière (30h)

L’objectif principal est de fournir une analyse des interactions entre la finance et la macroéconomie, à la fois d’un point de vue théorique et empirique. les thèmes abordés incluent notamment le rôle de l’intermédiation financière et des marchés financiers dans les phénomènes macroéconomiques. L’objectif est aussi de montrer dans quelle mesure les activités financières permettent non seulement de stimuler la croissance économique mais aussi de donner lieu à des crises aux conséquences économiques importantes. Enfin, le rôle des politiques de supervision et de régulation est abordé dans le but de comprendre comment les aspects positifs de la finance peuvent être renfocés, tout en réduisant ses aspects négatifs.

- Commerce international (30h)

Maîtriser l’analyse économique des principaux instruments de protection commerciale (droit de douane, quota, subventions, etc.) ; maîtriser la théorie de l’intégration régionale, et plus particulièrement deux de ses développements : la théorie des unions douanières et l’analyse des unions monétaires.

- Organisation des échanges mondiaux (30h)

Fournir les bases factuelles et conceptuelles nécessaires à la compréhension des différents modes d’organisation des échanges internationaux. Une mise en perspective de ces différentes formes d’organisation est effectuée. Au terme de cet enseignement, les étudiants seront en mesure de comprendre les principaux enjeux des négociations commerciales actuelles.

UE 2.2 : Banque et finance : stratégies (60h)

- Stratégie bancaire (30h)

Maîtriser les connaissances fondamentales sur l’entreprise bancaire : organisation sectorielle, règles de fonctionnement, métiers et activités, comptes financiers. Appréhender les principaux axes de gestion stratégique (risques, rentabilité, alliances/fusions, …). Prendre la dimension des difficultés de la gestion globale du système bancaire par les autorités.

- Gestion financière internationale (30h)

Poser les fondements de la théorie du portefeuille. On s’intéresse plus particulièrement aux modes de constitution des portefeuilles, aux modes de formation du prix des actions et aux types de gestion.

UE 2.3 : Langages et méthodes II (65h)

- Langue II (15h)

Les travaux dirigés en anglais permettront aux étudiants d’aborder les problèmes et enjeux contemporains des affaires internationales et des banques, que ce soit sur le plan économique, stratégique ou celui de la governance d’entreprises. Les enseignements seront centrés sur le développement des compétences linguistiques et inter-culturelles et l’apprentissage de la langue professionnelle et de la langue de spécialité, ceci à travers l’étude de documents authentiques écrits, sonores et audio-visuels.

- Statistiques exploratoires multidimensionnelles (20h)

Initier les étudiants à l’utilisation de la statistique exploratoire multidimensionnelle (analyse factorielle des données, analyse factorielle des correspondances, analyse en correspondance principale).

- Conférences de méthode II (20h)

Formation à la réalisation d’un premier travail de recherche. Il est demandé à l’étudiant d’effectuer sur l’ensemble du semestre (4 à 5 mois) une recherche sur un sujet précis donnant lieu à rédaction d’un mémoire. Ce mémoire sera soutenu devant un jury. Les séances consisteront à donner aux étudiants les principaux outils nécessaires à cette recherche et à les guider dans leur réalisation par des présentations et échanges, en groupe ou individuels.

- Séminaires de professionnalisation (10h)

Présenter les principaux débouchés du master et faciliter les choix de spécialités en M2.

UE 2.4 : Enseignements de pré-spécialisation II (40h)

- Valorisation des actifs (20h)

Comprendre et appliquer les modèles d’évaluation de produits dérivés (notamment contrat forward, futures et options). Déterminer la valeur fondamentale d’un produit dérivé. Suivre l’évolution du marché par rapport à la valeur fondamentale et prendre des décisions d’investissement avec fondement théorique, en fonction du contexte.

- Économétrie appliquée (20h)

L’objet de ce cours est de familiariser les étudiants avec les outils économétriques et statistiques modernes dans une optique pratique.

- Entreprises et mondialisation (20h)

Appréhender l’environnement économique international des entreprises ; situer les entreprises dans le jeu d’acteurs international ; évaluer les évolutions stratégiques des entreprises confrontées à la mondialisation ; comprendre les évolutions du rôle des entreprises dans la mondialisation (impact sociétal et économique).

- Économie des pays émergents (20h)

L’objectif du cours est de mettre en évidence les caractéristiques du processus de développement des pays émergents, avec une référence spécifique aux pays d’Asie. Par ailleurs, cet enseignement propose d’examiner les conséquences sociales des performances économiques de ce spays, en particulier la relation entre la croissance économique, l’inégalité et la pauvreté. A l’issue de cet enseignement, les étudiants seront en mesure de maîtriser la configuration des données empiriques, des éléments d’analyse économétrique, et les références théoriques relatives à ces questionnements.

(voir le site du Master I EFI)