2.1. Commerce international et développement

Le développement des fonds éthiques, du rating social, du commerce équitable, des procédures ou projets de certification environnementale et sociale, atteste d’une tendance de fond : la progression sensible de la responsabilité sociale des firmes et, au-delà, l’émergence de la notion d’éthique dans l’activité marchande. Ce constat invite à traiter un certain nombre de questions portant notamment sur l’incidence de ces nouvelles considérations sur les flux commerciaux internationaux, mais aussi sur le positionnement stratégique des firmes dans ce contexte où existent d’importantes asymétries d’information et sur les modes de régulation possibles.
Un élargissement de ces questions d’asymétrie informationnelles a été opéré dans l’étude spécifique du secteur du vin qui est fondamentalement un bien d’expérience.
Les problèmes d’information sur la qualité impacte le commerce international de ce type de bien. Nous cherchons à mesure dans quelle mesure et à appréhender les réactions des exportateurs en matière de qualité des produits en cas de chocs exogènes tels que des variations de change.